Créations

Autour de l’écologie...

Invasions artistiques

Spectacles

Autour du Moyen-Âge

 
Parades Circassiennes

Parades Circassiennes

Lieu : Toulouse
Date : lundi 13 juin 2016 de 12:30 à 14:00
Lieu : Toulouse
Date : vendredi 17 juin 2016 de 12:30 à 14:00
Lieu : Toulouse
Date : lundi 20 juin 2016 de 18:00 à 19:30
Lieu : Toulouse
Date : dimanche 26 juin 2016 de 16:30 à 18:00

CEM a été sollicité par la mairie de Toulouse, pour organiser quatre parades circassiennes dans le cadre de l’Euro 2016.
Chaque jour de match, le cirque envahira les rues de Toulouse avec des parades à thèmes pendant lesquelles chars et artistes offriront un véritable spectacle déambulatoire et artistique.

Le parcours : départ rue Alsace-Lorraine côté Jeanne D’arc, arrivée place du Salin.

Lundi 13 Juin - Les Himantopus

JPEG - 260.2 ko

Quelle est cette curieuse espèce qui explore notre biotope, semblant s’émerveiller de tout ?
L’Himantopus, dites­-vous ?
Déjà repérées sur plusieurs sites d’Europe de l’Ouest, ces créatures semblent poursuivre leur découverte des territoires urbains. Leurs longues pattes, probablement nécessaires dans leur milieu d’origine,
s’adaptent à merveille aux divers espaces de la cité. Tour à tour grimpant, bondissant, virevoltant, les Himantopus noirs ou blancs témoignent d’une facétie presqu’enfantine.


Vendredi 17 Juin - Cabaret Croisé

Émotions à ciel ouvert.
Les artistes du Cabaret Croisé vous convient à la fête la plus électrisante qu’il vous ait été donné de vivre ! Sous vos yeux ébahis, acrobates, jongleurs, échassiers pneumatiques, acteurs, voltigeuses et
autres fous du mouvement déploient leurs talents avec une énergie contagieuse.

Lundi 20 Juin - Living-in-a-box

JPEG - 940.5 ko

Une boîte à malice emplie de vie, d’art et de surprise, drôle et poétique.
Un parallélépipède massif et mystérieux s’avance. Cet objet plein de facettes contient la vie, jaillissante, surprenante et contrastée. Tel un immeuble mobile, aux faces dépolies, ses fenêtres s’ouvrent et se ferment sur des artistes-habitants,
imprimant des numéros fugaces, jouant des entrées-­sorties comme des apparitions de voisins incongrus à l’exaltation contagieuse. C’est qu’elles vivent aussi ces fenêtres, palpitant de vies, de vidéos, de lumières.
Et sur le toit de l’immeuble, tel que l’a rêvé Le Corbusier, on se croise, on se mélange, on partage. Cirque, chorégraphies, vidéo, lumière... les détails sont partout.

Dimanche 26 Juin - La Cohorte

JPEG - 922 ko

Une parade à énergie douce, singulière, humaine et renouvelée.
Des créatures de métal et tissu s’invitent dans les rues. Tout à la fois massives et élancées, elles sont tractées par leur « sisyphe », personnage pétillant en interaction directe avec le public. Plus haut, comme inaccessible sur son piédestal,
le personnage-­artiste, emporté et dynamique s’exprime par son art : le cirque nouveau.
Les deux cohabitent et s’amusent de leurs conditions différentes et pourtant symbiotiques, le tout dans un mouvement perpétuel. Chaque machine est un moment de vie et d’échange entre sol et air.
Chacune permet l’expression d’une discipline circassienne : jonglage, portés acrobatiques, mât chinois, acrobatie, contorsion. Chaque duo se complète et forme un tout savoureux. Le groupe n’en est que plus intense.
Les rencontres se multiplient, les prises à parti artistique se mêlent aux enjeux de condition humaine, le tout sur fond de musique jubilatoire.

Imaginées par Albin Warette.