Actu

Agenda

Le Blog

 
Deuxième, Naplouse

Deuxième, Naplouse

Le chargement du camion était ce matin un peu plus efficace. Ça tombe bien, le voyage était plus long. Nous montions vers le nord, où les paysages sont beaucoup plus verts, parsemés d’oliviers, de plantations, d’arbres et de colonies. Oui, bon, tout ne change pas quand-même...

JPEG - 116 ko

Naplouse est une des plus grandes villes du pays, très agricole. On y fait du savon et les meilleurs knaffis du monde. La ville est située entre deux montagnes dominées par des tours de contrôle israéliennes. Il y a aussi un très vieux bain turc magnifique, et beaucoup d’affiches de martyrs. On nous dit que si les colonies n’ont pas encore envahi la ville, c’est parce que Naplouse est très conservatrice et résistante.
Il y-a aussi une scène magique, un vieil amphithéâtre gigantesque, et c’est là que nous jouions.

JPEG - 132.9 ko

Devant un public immense (2500 selon Shadi, mais bon, jugez vous même) et quelque peu dissipé, la fanfare hollandaise a assuré la mise à feu jusqu’au début du spectacle.
les 30 artistes ont encore beaucoup donné, pris des libertés, trouvé du plaisir, partagé.

JPEG - 202.5 ko

Bref, ce fut un régal jusqu’au démontage lui aussi plus rapide, sous l’œil des forces spéciales de la police palestinienne chargées de notre sécurité, que nous n’avions pas vraiment senti menacée. La lune nous remercia encore de lui apporter tant de spectateurs, et le soleil pas jaloux se coucha avec splendeur.

JPEG - 60.4 ko

Se coucher... Nous ne trainâmes pas trop pour le faire. Le lendemain,
nous partions à la première heure jouer à Hébron.

JPEG - 78.3 ko
JPEG - 126.7 ko
JPEG - 75.1 ko
JPEG - 162.9 ko
JPEG - 129.8 ko
JPEG - 57.2 ko
JPEG - 106.1 ko
JPEG - 114.6 ko
JPEG - 98 ko
JPEG - 62.7 ko
JPEG - 90.5 ko


Les commentaires


Ecrire un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message :


Suivre les commentaires de cet article : RSS 2.0 | Atom